path

DEONTOLOGIE

Le devoir principal du Sophrologue est de veiller au respect et à la dignité de la personne.

Cette relation de confiance est basée sur le respect de l’intimité et des convictions des personnes, le sophrologue s’abstenant d’imposer les siennes.

Le sophrologue est tenu à la confidentialité.

Le sophrologue donnera toutes les informations nécessaires sur la méthodologie proposée et l’intentionnalité de celle-ci.

La sophrologie peut accompagner un traitement médical, en aucun cas elle ne peut s’y substituer.

Vous pouvez consulter le Code de Déontologie de la Sophrologie sur le site:

www.sophrologie-caycedienne.com